hommage à Hafez, grand poète persan – Almanach

hommage à Hafez, grand poète persan – Almanach


Abordant les thèmes de l’amour, de la nature et du mystère qui gouvernent le destin de l’homme, l’œuvre poétique de Hafez est actuellement une composante essentielle de la culture et de l’identité iranienne. 

 

Parcours

De son véritable nom Khouajeh Chams ad-Din Mohammad Hafez-e Chirazi, Hafez est né vers l’an 1320. Son nom signifie « celui qui a appris le Coran par cœur ». Très peu de sources parlent de son enfance mais  de ce que l’on a pu en tirer c’est qu’il serait le fils d’un certain Baha-ud-Din et qu’il a connu une éducation classique. Le style de ses poésies, il le doit à sa connaissance de la langue arabe, des sciences islamiques et de la littérature persane.

Le poète commence sa carrière vers 1340 à la cour d’Abou Ishak, un prince de Chiraz. Cette expérience lui ouvre de nombreuses opportunités et lui permet d’étendre sa notoriété sur sa ville natale. En 1355, Hafez tombe en disgrâce lorsque Moubariz Mouzaffar le bannit de sa position. Attaqué par des rivaux et quelques personnages religieux qu’il a critiqué, il s’exile à Yazd. D’autres versions racontent que l’histoire d’amour qu’il a vécue avec la belle turque Chakh-e Nabat aurait également pu être la cause de sa disgrâce. Le poète ne reprend sa position à la cour qu’à l’âge de 52 ans lorsqu’il reçoit une invitation personnelle du prince Chah Chouja.

 

Le poète et son œuvre

Les poèmes de Hafez sont parmi les plus populaires dans l’espace persanophone. En Iran, ses œuvres rassemblées font désormais office d’aide à la divination populaire. Souvent reprochées d’hétérodoxes à leur époque, les poésies de Hafez ne sont reconnues et valorisées que vers les années 1700. Les grands poètes occidentaux comme Goethe ou Willliam Jones sont notamment à l’origine de la traduction de ses œuvres.

Aujourd’hui, on trouve les publications de Hafez le Divân qui est un recueil de ses poésies. L’ouvrage contient 571 ghazals (odes) et a été publié à Calcutta en 1791. Les poésies se focalisent essentiellement sur le thème de l’amour abordé d’un angle théologique. En effet, le poète est convaincu que l’amour est ce qui, de Dieu, apparaît dans l’homme.



Source link

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Partager cette publication