hommage aux Sahaba – Almanach

hommage aux Sahaba – Almanach


De son vivant, le Prophète Muhammad (psl) promet le paradis à dix de ses compagnons à travers un hadith célèbre dans lequel il cite le nom de chaque sahabi. 

 

Les Sahaba, de fidèles compagnons du Messager d’Allah

Un sahabi est originellement défini comme une personne proche du Prophète Muhammad (psl) qui, entre autres, a fait sa connaissance et a cru en lui. Si les sahaba les plus connus sont comptés au nombre d’une centaine, le nombre total est estimé à environ 140 000. Ces personnes en question auraient été témoins du dernier sermon du Prophète (psl) lors de son pèlerinage d’adieu (Hajj al wida’).

Les sahaba jouent un rôle prépondérant dans la propagation de l’islam. Ayant transmis fidèlement les propos, gestes et enseignements de Muhammad (psl), ils sont reconnus en tant que privilégiés compagnons du Prophète.

Ainsi, tous les sahaba sont considérés comme justes (‘udul). « Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d’entre eux ont atteint leur fin, et d’autres attendent encore ; et ils n’ont varié aucunement dans leur engagement » (Sourate 33 – verset 23). C’est la raison pour laquelle les croyants musulmans s’inspirent de leur modèle de vie et témoignent d’une admiration particulière à leurs égards.

Le Prophète (psl) lui-même défend l’honneur des sahaba par ces propos : « Ne dites pas du mal de mes compagnons, car je jure, par Dieu, que même si l’un d’entre vous donne en aumône l’équivalent de la montagne de Uhud, il n’égalerait pas les mérites d’un seul de mes compagnons ».

 

10 compagnons promis au paradis

Parmi ses vaillants compagnons, le prophète Muhammad (psl) cite particulièrement 10 d’entre eux comme « promis au paradis ». En tête de liste figurent ceux qu’appellent les sunnites les Rashidun (califes bien guidés). Ce sont Abou Bakr As-Siddiq (573-634), ‘Umar Ibn Al Khattab (584-644), ‘Uthman ibn ‘Affan (577-656) et Ali Ibn Abi Talib (600-661).

Le cinquième calife est Talha Ibn ‘UbaydAllah qui s’avère être un des premiers à être torturé pour l’islam. Combattant à maintes reprises auprès du Messager d’Allah, il rend l’âme au cours de la bataille du chameau en 656, tué par Marouane Ibn Al Hakam. Vient ensuite Zubeyr Ibn Al ‘Awam, un cousin du Prophète (psl) qui se convertit à l’islam à l’âge de 15 ans. Ce sahabi meurt poignardé dans le dos alors qu’il est en train de prier. Sa’ad Ibn Abi Waqas, quant à lui, adhère à l’islam à 17 ans et meurt vers 674 à Médine. Sa’id Ibn Zayd, un des premiers à embrasser l’islam meurt également à Médine. Le neuvième calife, Abu ‘Ubayda ‘Umar Ibn Jarâh est plusieurs fois nommé chef de l’armée et a notamment commandé les troupes musulmanes dans conquête de la Syrie. ‘Abderrahmane Ibn ‘Awf, proche conseiller du calife ‘Umar, se montre aussi humble que généreux jusqu’à son dernier souffle.



Source link

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Partager cette publication